Les règles sont claires : 1 entreprise = 1 fiche google my business = 1 visibilité sur Google Maps. Ainsi, tout est mis en œuvre pour supprimer les doublons grâce à des algorithmes de plus en plus évolués. L’objectif étant bien entendu de proposer des résultats le plus qualitatifs possible.

L’origine des doublons

Origine involontaire

Google Maps est un outil participatif, ainsi, selon les algorithmes de Google, les informations présentes sur le web, mais également les informations déposées par les utilisateurs, des fiches entreprises peuvent se créent automatiquement. Ainsi il peut arriver qu’une entreprise découvre qu’elle est déjà présente sur Google Maps, sans en avoir fait explicitement la demande.

Origine volontaire

Les doublons peuvent être également volontaires, de la part des entreprises, pour accroitre leur visibilité. Cela est particulièrement le cas pour les entreprises proposant des prestations de services sur des zones définies et sans locaux.

Voici un exemple concret : une entreprise possède 2 licences taxis dans 2 villes différentes. Il est tentant pour un chauffeur de taxi de créer 2 fiches-entreprises, une par ville où il possède une commune de stationnement. D’un certain côté, c’est compréhensible, cela pourrait être légitime, mais malheureusement cela ne correspond pas aux règles d’utilisation de Google my Business.

Comment Google my Business détecte les doublons ?

Google peut, en fonction de plusieurs critères, détecter des fiches doublons, c’est-à-dire des fiches rattachées à une seule entité :

  • Nom de l’entité (nom juridique ou nom commercial)
  • Numéro de téléphone
  • Site Internet
  • Adresse postale (avec le nom de contact)

Google Maps peut également se baser sur les déclarations des utilisateurs (et concurrents) qui permettent au moteur de recherches de lier les différentes fiches s’il y a lieu de l’être.

Quelles conséquences ?

En règle générale, il y a une certaine tolérance.

S’il y a un doublon involontaire (ou très flagrant, car toutes les données sont identiques) alors la fiche est simplement désindexée de Google Maps et portera la mention « établissement en double ». Vous pourrez alors demander la fusion ou bien récupérer les droits de la fiche-établissement dans l’éventualité où vous n’auriez pas le contrôle.

S’il y a un doublon, voire triplon, volontaire, et cela seul un agent peut l’attester, alors les sanctions peuvent être lourdes :

  • Suspension de l’ensemble des visibilités
  • Suspension du compte Gmail

Vous pouvez ainsi perdre toute votre visibilité et les outils de Google seront limités. C’est une situation extrême que certaines entreprises peuvent rencontrer et cela peut être un risque important pour la poursuite de votre activité.

Recommandations

Vous avez 2 entités commerciales au sein d’une même entreprise ? 2 centres de profits différents ? Des équipes dédiées différentes ? Mais avec une seule entité juridique ?

Alors, pour bien séparer ces 2 entités existant de fait, il est impératif que les informations soient logiquement différentes et permettent d’attester de réalités différentes. Ainsi les informations ci-dessous doivent être uniques :

  • Nom de l’entité (nom juridique ou nom commercial)
  • Numéro de téléphone
  • Site Internet
  • Adresse postale (avec le nom de contact)

Faites attention néanmoins à respecter au maximum les règles d’utilisation de Google pour éviter de pâtir de conséquences qui vous seraient fort dommageables.