Visibilité en baisse sur Google Maps ? Que faire ?

Vous avez noté que votre position est en baisse sur Google Maps ? Vous êtes moins visible et de ce fait vous avez moins d’appels ? Votre fiche Google my Business revêt une importance stratégique pour votre activité et il y a une baisse de rendement ? Alors que faire ? Nous allons voir cela autour de 2 points : Analyse & Opérations pour chaque scénario.

Visibilité en baisse sur Google Maps — Analyse

Il faut dans un premier temps connaitre l’origine : est-ce une baisse, temporaire, permanente, ou bien une pénalité ? Selon la situation, les opérations à réaliser ne seront pas les mêmes.

Baisse temporaire : attendre

Si votre baisse est récente (c’est-à-dire moins d’une semaine), le mieux est de ne rien faire, d’attendre, pour ne surtout pas risquer de provoquer un dégât, une baisse permanente voire une pénalité. Les outils de Google Maps sont performants, mais parfois il est risqué de changer des paramétrages au risque de définitivement vous voir vous éloigner des premières places.

Baisse permanente : réaliser des opérations de référencement naturel

Si votre baisse dans le classement des recherches sur Google Maps est considérée comme permanente, alors il faut réaliser des opérations de référencement naturel. Cette baisse peut être due à 2 facteurs :

  • Changement des algorithmes de Google Maps (cela arrive plus souvent qu’on le croit)
  • Hausse de la concurrence (exemple : vous étiez dans une niche de marché et d’autres concurrents se sont positionnés sur le même segment)

Dans tous les cas, il faudra dans cette situation booster votre visibilité en intensifiant le dynamisme. Voici quelques pistes :

Pénalité sur Google Maps — Attendre & réaliser des opérations de référencement naturel

Il peut arriver qu’une visibilité soit pénalisée, c’est-à-dire que Google, volontairement et manuellement, bloque votre visibilité sur Google Maps avec les mots-clés que vous avez déterminés. Cela peut arriver dans les situations suivantes :

  • Fiche Google my Business suroptimisée (par exemple le titre contient des mots-clés)
  • Informations dans les paramétrages discordants, ou en décalage avec les informations que Google peut trouver sur Internet sur d’autres supports (par exemple les horaires)
  • Trop d’interventions dans les paramétrages de base (nom & catégorie)

Pourquoi une visibilité peut être pénalisée ? En réalité, Google Maps, à l’instar de Google, souhaite avoir les résultats de recherches les plus qualitatifs possibles pour rester le numéro 1 auprès des utilisateurs. Ainsi, ce moteur de recherches n’hésitera pas à pénaliser une entreprise qui, selon ses critères, ne respecte pas assez ses conditions d’utilisation.

Pénalité sur Google Maps => Attendre

Vous notez un déclassement, cela ne signifie pas nécessairement qu’il s’agisse d’une pénalité. Google Maps n’est pas infaillible et cela peut être tout simplement dû à une erreur de la machine avec une désindexation temporaire. Dans ce cas, il vaut mieux attendre, quelques jours, pour ne pas empirer les choses. Assez souvent, votre visibilité revient à la normale, alors patience…

Pénalité sur Google Maps => Continuer à gérer votre visibilité

Vous arrivez à la conclusion que votre entreprise/visibilité est pénalisée. Dans ce cas le chemin de croix sera long, il faudra montrer à Google que vous êtes une entreprise sérieuse, et expier vos péchés sur une longue période. Cela peut prendre plusieurs semaines, plusieurs mois, sans garantie, surtout si vous gardez vos mauvaises habitudes.

Dans ce cas, il faut vous remettre en question, analyser, reparamétrer votre fiche google my business (dont le titre), et vous demander quelles sont vos mauvaises pratiques.

Pénalité sur Google Maps => Recommencer de zéro

Si l’affaire est sans-issue, si vous continuez à être dans les limbes de Google Maps, si cela fait des mois et que vous n’avez plus de contact avec vos clients via votre référencement naturel, le mieux est peut-être de recommencer de zéro :

  • Fermer votre entreprise de façon définitive (dans l’onglet paramétrage)
  • Recréer une fiche
  • Demander à Google de transférer les avis
  • Recommencer à gérer votre visibilité sur Google Maps avec de bonnes pratiques

Doublon sur Google Maps ! La chasse est ouverte…

Les règles sont claires : 1 entreprise = 1 fiche google my business = 1 visibilité sur Google Maps. Ainsi, tout est mis en œuvre pour supprimer les doublons grâce à des algorithmes de plus en plus évolués. L’objectif étant bien entendu de proposer des résultats le plus qualitatifs possible.

L’origine des doublons

Origine involontaire

Google Maps est un outil participatif, ainsi, selon les algorithmes de Google, les informations présentes sur le web, mais également les informations déposées par les utilisateurs, des fiches entreprises peuvent se créent automatiquement. Ainsi il peut arriver qu’une entreprise découvre qu’elle est déjà présente sur Google Maps, sans en avoir fait explicitement la demande.

Origine volontaire

Les doublons peuvent être également volontaires, de la part des entreprises, pour accroitre leur visibilité. Cela est particulièrement le cas pour les entreprises proposant des prestations de services sur des zones définies et sans locaux.

Voici un exemple concret : une entreprise possède 2 licences taxis dans 2 villes différentes. Il est tentant pour un chauffeur de taxi de créer 2 fiches-entreprises, une par ville où il possède une commune de stationnement. D’un certain côté, c’est compréhensible, cela pourrait être légitime, mais malheureusement cela ne correspond pas aux règles d’utilisation de Google my Business.

Comment Google my Business détecte les doublons ?

Google peut, en fonction de plusieurs critères, détecter des fiches doublons, c’est-à-dire des fiches rattachées à une seule entité :

  • Nom de l’entité (nom juridique ou nom commercial)
  • Numéro de téléphone
  • Site Internet
  • Adresse postale (avec le nom de contact)

Google Maps peut également se baser sur les déclarations des utilisateurs (et concurrents) qui permettent au moteur de recherches de lier les différentes fiches s’il y a lieu de l’être.

Quelles conséquences ?

En règle générale, il y a une certaine tolérance.

S’il y a un doublon involontaire (ou très flagrant, car toutes les données sont identiques) alors la fiche est simplement désindexée de Google Maps et portera la mention « établissement en double ». Vous pourrez alors demander la fusion ou bien récupérer les droits de la fiche-établissement dans l’éventualité où vous n’auriez pas le contrôle.

S’il y a un doublon, voire triplon, volontaire, et cela seul un agent peut l’attester, alors les sanctions peuvent être lourdes :

  • Suspension de l’ensemble des visibilités
  • Suspension du compte Gmail

Vous pouvez ainsi perdre toute votre visibilité et les outils de Google seront limités. C’est une situation extrême que certaines entreprises peuvent rencontrer et cela peut être un risque important pour la poursuite de votre activité.

Recommandations

Vous avez 2 entités commerciales au sein d’une même entreprise ? 2 centres de profits différents ? Des équipes dédiées différentes ? Mais avec une seule entité juridique ?

Alors, pour bien séparer ces 2 entités existant de fait, il est impératif que les informations soient logiquement différentes et permettent d’attester de réalités différentes. Ainsi les informations ci-dessous doivent être uniques :

  • Nom de l’entité (nom juridique ou nom commercial)
  • Numéro de téléphone
  • Site Internet
  • Adresse postale (avec le nom de contact)

Faites attention néanmoins à respecter au maximum les règles d’utilisation de Google pour éviter de pâtir de conséquences qui vous seraient fort dommageables.

Quel est l’utilité d’un blog dans la stratégie de référencement naturel SEO ?

Qu’est-ce qu’un blog ? Il s’agit d’un site Internet avec des articles que l’on peut mettre régulièrement en ligne. Nous sommes alors en droit de nous poser la question de l’intérêt d’un blog pour le référencement naturel SEO d’un site Internet.

Avant-propos

Les référenceurs (ou experts en référencement SEO) ne sont pas tous d’accord avec cette stratégie et avec l’intérêt de mettre en place un blog pour booster la position d’un site Internet dans les moteurs de recherches comme Google. Dans cet article, nous allons mettre en avant notre expérience et notre position sur cette stratégie, bien que cela ne fera sans doute pas consensus.

Blog et référencement naturel de la page d’accueil

Il est important de noter que Google ne référence pas un site dans son ensemble, mais page par page. En effet, pour plus de qualité, Google va présenter une page (page d’accueil principale ou page secondaire) en fonction des mots-clés et des intentions de recherches des utilisateurs. Ainsi, et en toute logique, des articles secondaires, peu ou pas en lien avec le sujet principal du site Internet, ne va pas apporter de plus-value à la page principale en elle-même. Néanmoins ce propos peut être nuancé.

Des effets positifs ?

Les référenceurs sont d’accord sur un point : le maillage est important et cela est un signe positif pour Google. Cela signifie que les utilisateurs peuvent facilement naviguer entre les pages sans difficulté. Des pages secondaires (ou articles) avec une thématique apparentée pourraient alors permettre de ramener les utilisateurs vers la page d’accueil par exemple, c’est ce qu’on appelle l’effet entonnoir.

Des effets négatifs ?

Certains référenceurs ont remarqué que des sites Internet, avec un trop grand nombre d’articles, et surtout des articles non lus, peuvent à contrario pénaliser un site Internet. En effet, il semblerait qu’une page (ou article) non lue pendant une durée de 1 an pourrait pénaliser le site Internet dans son ensemble. Donc créer un blog pour créer un blog, sans stratégie, serait à proscrire.

Tendances actuelles

Dans la mesure où Google référence page par page, l’intérêt est donc de faire des pages complètes (surtout la page d’accueil) et de tout synthétiser sur cette même page. Ainsi, les sites actuels ont tendances à avoir de moins en moins de pages (et articles), mais par contre d’avoir des pages (et articles) de plus en plus complètes. L’intérêt est double : en effet, il est plus facile pour un internaute de surfer sur une grosse page (avec des maillages entre les différentes parties), que de passer de page en page, au risque de se perdre et de rajouter du temps de chargement. En somme, cela améliore l’expérience client et donc cela envoie un signe positif à Google, qui en retour valorise votre position dans le moteur de recherches.

Nos recommandations

Pour qu’un blog est un intérêt, il faut :

  • Que ce soit un blog actif sur une thématique large (le transport en France, le mariage, la plomberie en France, etc.) et non pas circonscrit (par exemple Taxi dans une ville, car cela est fortement concurrentiel et votre article ne sera pas trouvé, ni lu).
  • Que les textes soient de qualité, pour bien référencer ces articles et qu’ils soient naturellement trouvés et lus par des internautes.
  • Que l’article soit écrit pour répondre à une thématique particulière, et non pas que ce soit un article avec des textes sans sens, un article avec du blabla sans intérêt pour Google et les internautes. Auquel cas cela serait pénalisé.
  • S’astreindre à rajouter régulièrement des articles pour faire vivre le blog
  • Faire attention aux articles liés à des évènements conscrits dans le temps et donc qui seront rapidement dépassés.

En somme, s’il y a un réel intérêt, une réelle demande des internautes, une valeur ajoutée pour le monde du web, alors pourquoi pas ! À contrario, si cela est artificiel pour essayer de ramener artificiellement des prospects (leads) sur un site Internet pour un produit/service bien défini, alors il semblerait que le blog n’est pas d’intérêt voire pourrait être pénalisant dans votre stratégie de référencement SEO.

Site Internet désindexé ! Que faire ?

Vous venez de remarquer que votre site Internet n’est plus indexé par le moteur de Google ? En d’autres termes, Google ne montre plus votre site Internet lors des recherches des utilisateurs ? Alors vous vous posez la juste question : que faire ?

Site Internet désindexé : Attendre pour éviter de commettre des erreurs

La première réponse est : ne rien faire ; cela est peut-être paradoxal, mais le remède peut être pire que le mal. Ainsi il est préférable d’attendre, quelque temps, plusieurs jours afin de prendre les bonnes mesures.

Pourquoi un site peut être désindexé ?

Google n’est pas infaillible et il peut arriver, pour des raisons inconnues, voire mystérieuses, que Google enlève votre site Internet des moteurs de recherches. Cela est plus apparenté à un bug et non pas lié forcément à un problème du site Internet lui-même.

Désindexation temporaire

Dans la quasi-majorité des cas, un site Internet peut de lui-même se réindexé quelques heures ou au pire quelques jours plus tard. Dans ce cas-là, il n’y a rien à faire d’autre que d’attendre et éviter de paniquer et de s’inquiéter.

Désindexation qui dure : que faire ?

Si au bout de plusieurs jours, le site n’est pas proposé dans les moteurs de recherches, il y a analyse à faire et quelques actions à mener :

1) Vérifier que le site est effectivement désindexé :

Dans le moteur de recherches, saisissez « site:monsiteinternet.fr » et vous constaterez par vous-même si le site est réellement désindexé ou bien s’il a perdu en position dans son référencement naturel SEO. En saisissant « site:monsiteinternet.fr », vous verrez toutes les pages indexées. IMPORTANT : il peut arriver que les pages secondaires soient indexées et pas la page principale. Dans ce cas, il peut s’agir d’un bug.

2) Vérifier si le site Internet n’est pas bloqué (si wordpress)

Vous avez peut-être bloqué le site Internet dans vos paramétrages ? Alors, vérifiez bien que vous avez décoché de votre wordpress la fonction « Visibilité par les moteurs de recherche ».

3) Demander la réindexation sur Google Search Console

Plusieurs points à vérifier :

  • Avez-vous mis un Sitemap ? dans l’onglet Index/Sitemaps
  • Quelles sont les pages indexées ? dans l’onglet Index/couverture

Ensuite vous pouvez demander la réindexation via la fonction « Inspection de l’URL »

En suivant ces recommandations, en effectuant les analyses nécessaires et en dernier lieu en demandant une réindexation, le problème devrait être résolu. Bien entendu, cela n’empêche pas de mener des opérations de référencement naturel, vous trouverez un article complet à ce sujet : https://annuaire-maps.fr/tout-savoir-sur-le-referencement-naturel-ou-search-engine-optimization/.

 

 

Un concurrent ne respecte pas les règles de Google Maps. Que faire ?

Google Maps est un outil participatif entre les propriétaires et les utilisateurs. De ce fait, les propriétaires des entreprises peuvent indiquer les données qu’ils souhaitent, mais ces données peuvent être pondérées par les utilisateurs qui peuvent demander à Google de corriger les données en ligne.

Pour Google : la qualité avant tout !

Ce n’est pas un hasard si Google est devenu le moteur de recherches préféré des Français avec près de 92 % des recherches en 2020. Si Google a acquis un quasi-monopole dans ce domaine, c’est que les algorithmes sont puissants et adaptés aux intentions de recherches des utilisateurs. Mais il arrive que les données soient fausses et peuvent fausser la concurrence. Pour illustrer notre propos, nous allons prendre le cas d’une entreprise VTC qui se fait passer pour un taxi (profession réglementée).

Un concurrent met de fausses informations ! que faire ?

Afin d’optimiser les retours et mieux apparaitre dans les moteurs de recherches, une entreprise peut indiquer de mauvaises données ou bien des données qui ne correspondent pas à la réalité. Dans ce cas-là, vous pouvez faire une suggestion à Google. Voici comment procéder :

  1. Connectez-vous sur Google Maps sur le lien : https://www.google.fr/maps
  2. Sélectionnez l’entreprise avec des données erronées
  3. Suggérez une modification
  4. Sélectionnez « Fermer ou supprimer »
  5. Indiquez ensuite le motif comme :
    1. « doublon » (si l’entreprise a plusieurs fiches)
    2. « Lieu ajouté pour un motif choquant, malveillant ou trompeur » (si l’entreprise ne respecte pas les règles comme usurpation d’une profession réglementée)

IMPORTANT : Google ne prend pas forcément en compte les notifications des utilisateurs, car il n’est pas infaillible et des entreprises peu scrupuleuses peuvent passer à travers les mailles. Et cela, même si le non-respect des règles est flagrant. Dans ce cas, Google ne peut pas tout résoudre et il faut passer par la méthode classique : le réseau social, les syndicats et les groupements professionnels.

 

Mon avis n’apparaît pas sur Google Maps ! Que faire ?

Disposer d’avis clients une page Google Maps est une aubaine pour les entreprises employant principalement le digital au sein de leur stratégie. Parfois, un dysfonctionnement survient et les avis ne sont pas visibles sur Google. Que faire dans un moment comme celui-ci.

 

Pourquoi les avis ne s’affichent pas ?

Une nouvelle fiche :

Vous venez de créer votre fiche et ne voyez pas encore les avis ? C’est normal. Il est nécessaire d’attendre un certain laps de temps avant que les équipes de Google n’activent celle-ci. La seule solution est de prendre son mal en patience et d’attendre malheureusement.

 

L’analyse des modérateurs :

Nous ne pensons pas assez aux modérateurs travaillant pour le compte de Google. Ces personnes sont chargées d’analyser l’ensemble de vos commentaires et avis clients en s’assurant qu’aucune information interdite n’apparaisse au sein de ceux-ci.

Lorsque vous ne voyez pas votre commentaire s’afficher, cela peut être dû à ce problème de modération. Dans ce cas, assurez-vous que celui-ci n’évoque pas de coordonnées géographiques, mais aussi de contact. Évitez également les divers URL et liens au sein de votre message, ainsi que l’ensemble de noms spécifiques désignant une ou des personnes. Ces facteurs peuvent être les raisons pour lesquelles votre commentaire n’apparait pas, car les équipes de Google sont chargées de les bloquer.

Pause des services de Google Maps avec le COVID 19 :

La crise du COVID 19 que nous connaissons actuellement a joué un rôle important dans la publication des divers avis clients. Comment, vous demandez-vous ? La majorité des commerces ayant été fermés durant plusieurs mois, ceux-ci n’ont pas pu recevoir de reviews de la part de leur clientèle. Ainsi, Google a donc temporairement stoppé l’activité de cette partie de Google Maps en raison du manque d’avis durant le confinement.

Depuis les contributions :

Il arrive parfois que les avis postés par vos clients n’apparaissent pas directement. Pour cela, une solution existe. N’hésitez pas à vous rendre dans le back-office de votre application Google Maps, afin de pouvoir accéder à vos diverses contributions. Il doit être possible de partager les avis que vous avez postés, faites bien attention à être connecté au bon compte Google.

La personne travaille ou est proche de vous :

Ne prenez pas à la légère les sources d’informations dont la multinationale peut bénéficier. En effet, les équipes en charge de la modération s’aperçoivent généralement lorsqu’un commentaire est déposé par l’un de vos employés, ainsi que l’un des membres de votre famille dans le but d’obtenir un meilleur référencement. Dans le cas où vous auriez tenté ce genre de pratique, il est tout à fait normal que votre commentaire ne s’affiche pas.

Vous n’êtes jamais allé ou bien le client n’est jamais venu chez vous :

En lisant le précédent point, il est tout à fait possible de penser qu’une personne que l’on ne connaît pas n’aura aucun problème à laisser un avis. Cependant, prenez garde, car Google est à l’affut. Ainsi, en utilisant la géolocalisation, les équipes de la compagnie sont capables de connaitre votre localisation. Une personne habitant au Canada ne pourra pas laisser d’avis pour un établissement français par exemple.

Google connaissant également votre adresse IP, le client ne doit pas être connecté sur le wifi de l’enseigne lorsqu’il souhaite déposer un avis. Les robots penseront que le commentaire vient de l’enseigne directement.

Duplication d’avis :

Vous avez voulu gagner du temps en dupliquant votre commentaire auprès de plusieurs commerçants ? Cette pratique s’appelle le Content Spinning et est très mal vue des robots de Google en ce qui concerne le référencement. N’hésitez pas à reformuler votre commentaire avec d’autres mots-clés dans le cas où celui-ci n’apparaitrait pas.

Contactez le support de Google :

Google, comme l’ensemble des entreprises mondiales qui se respectent, dispose d’un excellent support qu’il est possible de contacter à divers moments de la journée. Dans le cas où vous ne trouveriez pas de réponse à votre question dans le back-office de Google Maps, n’hésitez pas à contacter le support de la compagnie que cela soit par téléphone, mais aussi par mail. Une réponse rapide devrait répondre à vos questions.

L’interactivité : la clef du référencement naturel sur Google Maps

Bien paramétrer sa fiche Google My Business est un prérequis pour un référencement naturel et une visibilité optimale sur Google Maps. Pour en savoir plus sur ce point, vous pouvez lire ou relire notre article dédié : annuaire-maps.fr/comment-optimiser-et-apparaitre-en-premier-sur-google-maps.

Mais comment booster sa fiche, jour après jour, durant la période d’utilisation de votre visibilité ? L’une des clés du succès reste l’interactivité… et nous allons voir en détail les bonnes pratiques à adopter au quotidien.

Qu’est-ce que l’interactivité sur Google Maps ?

Google fait évoluer Google Maps vers toujours plus d’interactivité. Vous devez vous souvenir qu’il y a quelques années, Google a voulu concurrencer Facebook avec Google+ qui a connu un véritable échec jusqu’à être déconnecté.

Pourtant Google+ a permis à Google d’emmagasiner de l’expérience mise à profit aujourd’hui sur Google Maps et son interface de gestion, Google My Business.

Comment cela se matérialise ?

Google my Business propose de recevoir des messages (et demande de devis) des clients/prospects. Google va donc calculer 2 points :

  • Le Taux de réponse : il doit être le plus élevé possible (100 %)
  • Le Temps de réponse : il doit être le plus bas (le plus rapide) possible

Comment activer les messages via Google my Business ?

Le chat n’est pas activité de base sur Google my Business, il faut l’enclencher en vous rendant sur l’onglet « Messages » dans l’interface Google my Business. Il faut ensuite activer la fonctionnalité via le bouton « Activer le chat et les demandes de devis ».

Vous pouvez ensuite communiquer avec les utilisateurs, mais par quel biais ? Nous allons traiter ce point juste après.

Échanger avec les utilisateurs via l’application Google my Business

Pour pourvoir facilement et simplement échanger avec les utilisateurs, le mieux est d’installer directement l’application Google my Business en cliquant sur ce lien.

Pourquoi utiliser les fonctions interactives de Google my Business ?

Google n’est pas devenu le moteur de recherches préférées des Français (92 % des recherches en France en 2021) sans raison. En effet, la qualité des recherches de Google donne des résultats de qualité, de confiance et en adéquation avec les besoins des utilisateurs.

Ainsi, vous devez montrer et prouver à Google que vous êtes un partenaire de confiance, un acteur économique fiable, et en retour, Google vous accordera de la notoriété. Ce conseil est valable également pour tous les produits de Google, dont le référencement naturel SEO.

En somme, pour améliorer votre position de recherches vous devez :

  1. Activer la fonction « chat » de votre fiche Google my Business
  2. Installer l’application Google my Business sur votre smartphone
  3. Répondre aux demandes de tous les utilisateurs, et le plus rapidement possible

 

Tout savoir sur le référencement naturel ou search engine optimization

À l’époque du numérique, il est possible de voir passer un bon nombre de termes tous plus flous les uns que les autres. Le search engine optimization en anglais, référencement naturel en français fait partie de ceux-ci.

Les experts en la matière proposant leurs services à des prix d’or se font également de plus en plus présents dans ce domaine. Cet article vous offre l’ensemble des bases et détails dans ce domaine pour que vous puissiez avoir toutes les cartes en main lors de vos échanges avec une personne maitrisant le sujet.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Comprendre son origine :

Beaucoup sont tentés d’aborder un sujet directement par son côté pratique. Cependant, comprendre l’histoire de celui-ci vous permettra éventuellement de comprendre les éléments pouvant impacter son futur.

Ce terme générique est apparu au début des années 1990 grâce au lancement de la version grand public d’Internet qui était principalement employée à des fins militaires. Ne comportant que quelques pages lors de sa création, il ne fallut que très peu de temps pour comprendre qu’un mode de classement des pages présentes sur les moteurs de recherche (Archie, pionnier en la matière) allait devoir être mis en place.

Comment le mettre en pratique ?

Comme vous l’aurez compris, le référencement naturel correspond donc à l’ensemble des méthodes et techniques qu’il nous est possible de mettre en œuvre pour référencer au mieux vos pages au sein d’un moteur de recherche. Le plus pertinent étant Google à l’heure actuelle en raison de ses milliards d’utilisateurs.

Quelques méthodes de référencement :

Avant d’aborder les points techniques du référencement, il est important de souligner le point de la veille technologique. La veille est un ensemble de méthodes que nous devons mettre en place, afin de rester informés des évolutions technologiques. Celle-ci n’est pas à prendre à la légère. En effet, les moteurs de recherche ne cessent d’améliorer, voire même de changer ces méthodes en raison des besoins des utilisateurs.

Mots-clés et contenu éditorial :

Il s’agit très certainement de la méthode la plus connue en ce qui concerne le référencement. Le contenu éditorial correspond à l’ensemble des mots présents sur votre page.

Lorsque vous souhaitez indexer celle-ci auprès d’un moteur de recherche tel que Google, les Google bots (robots analysant vos pages) prennent en premier lieu le champ lexical de vos mots, afin de savoir à quels internautes proposer votre page.

Il est important de vérifier que votre page est cohérente. Pour cela, prenez le temps de vous relire, tout en vous mettant à la place de l’internaute.

Car si les robots trouvent deux sujets différents au sein de votre article, cela impactera fortement votre référencement. Il vous est conseillé de diviser une page en plusieurs parties. Celle-ci sera plus petite, mais la pertinence du texte vous permettra d’obtenir une meilleure indexation.

Les courtes traînes :

Au sein du contenu éditorial, il nous est possible de distinguer deux types de mots. La courte traîne correspond à un ou deux mots-clés mis ensemble, principalement issus du champ lexical.

Les longues traînes :

Ensuite vient la longue traîne. Celle-ci correspond à un groupe de mots, voire même une phrase (exemple : la voiture bleue aux fenêtres transparentes). Cette longue traîne permet de classer votre page sur des requêtes ultraprécises dans les résultats de recherche.

Cependant, n’oubliez pas que plus une requête est précise et plus elle sera de qualité, mais attirera moins de visiteurs.

Balise title h1 :

Tout comme le contenu éditorial, les balises title sont primordiales lorsque vous souhaitez prioriser le champ lexical d’un texte. Un texte de qualité doit obligatoirement posséder des balises H1 et H2 au minimum. Prenez garde si vous n’en voyez pas.

Les mots ayant un poids sur la page permettant aux Google boots de les prioriser, les ancres viennent alourdir celui-ci, afin de le rendre plus important.

Exemple :

Le netlinking :

Le netlinking correspond à l’ensemble des méthodes visant à augmenter le nombre de liens hypertexte menant vers des pages internes à votre site, ainsi qu’à des pages externes. Cela peut se faire naturellement, par échange, mais aussi par achat.

Maillage interne :

Les robots Google évoqués précédemment indexent les pages de façon bien spécifique. En effet, pour que ceux-ci puissent visiter votre site, il est indispensable de mettre des liens entre vos pages. Telles des araignées (d’où leur surnom spider), les robots suivent vos liens tels des fils, afin d’atterrir sur vos autres pages.

N’oubliez pas que tout comme les mots, les liens ont un poids au sein de votre site. Celui-ci est réparti équitablement entre les différents liens hypertextes. Ainsi, lorsque vous souhaitez appuyer une page interne ou externe grâce à ceux-ci, n’oubliez pas qu’un lien à une force de 100%, puis passe à 50% lorsque vous en mettez deux et ainsi de suite.

Liens externes :

Ces liens hypertextes pointent directement vers des pages externes à votre site. Quel est l’intérêt ? Celui-ci est idéal pour montrer aux moteurs de recherche que vous êtes une source de confiance. Pour cela, votre lien doit renvoyer vers une page ou un site venant compléter vos informations.

Un lien externe peut également apparaître lorsqu’une compagnie souhaite acheter du trafic de qualité sur un site donné. Exemple, une boutique de sneakers sur un forum de personnes passionnées de sneakers.

Ci-dessus, un lien externe en direction du site Internet de la compagnie en question, afin d’appuyer la page d’atterrissage du site.

Ancre de texte :

Qu’est-ce qu’une ancre de texte ? Ne vous inquiétez pas, cela n’a rien à voir avec la mer. Une ancre de texte correspond à un ou plusieurs mots sur lesquels vous avez ajouté un lien vers une autre page du site, mais aussi sur une page externe visant un site partenaire.

Les ancres de texte, au même titre que les balises title ou la mise en gras sont un très bon moyen d’accentuer le poids de vos mots au sein d’une même page.

La mise en gras du texte :

La mise en gras de votre texte possède la même fonction que les ancres vues précédemment. Un texte en gras aura indéniablement un poids plus élevé auprès des robots du moteur de recherche. Cependant, il faut faire attention, car cela ne se fait pas n’importe comment.

En effet, lorsque vous mettez un mot en gras, il est important de vérifier que celui-ci possède bien la balise <bold> au sein du code de la page. Sinon cela ne fonctionnera pas.

Vos URL :

Par définition, une URL est une chaine de caractères permettant d’identifier l’emplacement d’un site World Wide Web. Ce point consiste à combiner les adresses URL de vos pages Internet avec le contenu éditorial vu au début de ces points.

Plus les mots-clés de vos URL seront bien choisis et plus ceux-ci auront d’impact dans les moteurs de recherche. Bien plus qu’un simple outil de référencement, les URL permettent également à vos internautes de comprendre le sujet dont votre page traite.

Voici un bref aperçu des méthodes primordiales que vous devez connaître avant de vous lancer dans une optimisation de votre référencement naturel. Chaque méthode présente des avantages, ainsi que des inconvénients. N’hésitez pas à en tester plusieurs d’entre elles, afin de trouver celles adaptées à votre type de référencement.

Fiche Google my Business suspendue…. Que faire ?

Vous venez de recevoir un message vous indiquant que votre fiche Google my Business a été suspendue ? Vous vous trouvez entre incompréhension, colère et panique ? Alors, reprenez vos esprits et nous allons voir ensemble comment trouver une solution pour remettre votre visibilité en ligne.

Les 2 types de suspension

Google peut décider de faire :

  • Une suspension simple (c’est-à-dire que vous perdez la gestion, mais que votre entreprise reste en ligne) ou bien,
  • Une suspension ferme (c’est-à-dire que votre entreprise n’est plus référencée sur Google Maps et dans les résultats de recherche)

Selon le type de faute/erreur présumée, cela peut être l’une ou l’autre. En général, et ce qui est constaté, c’est que plus une entreprise a des avis, plus elle a de l’antériorité, plus la probabilité que ce soit une suspension simple est forte. Pourquoi cela ? Google fait une différence entre l’entreprise elle-même (qui participe à la qualité des résultats de recherche) et l’utilisateur (qui a peut-être commis une erreur).

Quelles sont les conséquences ?

S’il s’agit d’une suspension simple, cela est contraignant certes, car vous n’avez plus la main sur les paramétrages de votre visibilité. En revanche vous continuez à être diffusé sur Google. En revanche, en cas de suspension ferme. Vous n’êtes plus diffusé, vous n’avez alors plus de trafic, et cela est préjudiciable pour votre entreprise et il faut réagir sans attendre.

Dans tous les cas, il vous faudra faire une demande de restauration, et c’est cette démarche que nous allons étudier ci-dessous.

Les motifs de suspension

Il est impossible de connaitre les raisons qui ont amené à une suspension. En réalité, et même si vous arrivez à entrer en contact avec l’équipe de Google, ce motif ne vous sera pas dévoilé. En général, la suspension peut intervenir dans les cas suivants :

  • Dénonciation de tiers (souvent des entreprises jalouses) qui indique que votre entreprise n’existe pas ou que les informations ne sont pas correctes. C’est une technique un peu vicelarde et hypocrite, mais cela arrive. Pour que cette dénonciation soit prise en compte par Google, il faut néanmoins qu’il y ait vraiment de nombreuses dénonciations.
  • Suroptimisation de votre fiche lors de la gestion. Si Google considère que vous n’avez pas respecté les règles d’utilisation, le couperet peut tomber à tout moment. D’expérience, lors de changements majeurs (catégorie, nom de l’entreprise, zone ou adresse, numéro de téléphone ou site Internet), Google peut, via ces algorithmes et les informations collectées sur vous, suspendre votre fiche considérant que les informations ne sont pas correctes et pertinentes.
  • Non-respect des règles : fausse adresse, plusieurs fiches pour la même activité, même numéro de téléphone sur plusieurs fiches, entreprise inactive avec renvoi d’appel, etc.

Les activités à risque

Google semble (ce que nous constatons) faire des différences entre les activités et certaines d’entre elles sont dans le collimateur de Google. Pourquoi cela ? Google se nourrit de son expérience et constate que certaines activités sont susceptibles de ne pas respecter les règles d’utilisation.

Quelles sont ces activités ? Pour les activités avec un local physique qui accueille des clients (restaurants, magasins, banque, garage, etc.) il est difficile de gruger, car une entreprise = un local = une visibilité sur Google.

Pour les entreprises sans local et qui intervient chez les clients, il peut être tentant de démultiplier les visibilités avec de fausses adresses dans les secteurs cibles. Ceci est le cas par exemple pour :

  • Les compagnies de transport (taxi et VTC)
  • Les artisans (et surtout les serruriers et plombiers pour des raisons évidentes)
  • ou encore les entreprises de nettoyage

Si vous intervenez auprès des clients, si vous n’avez pas de local, et si vous avez une activité « à risque » selon Google… Alors la vigilance est de mise.

Demander à Google de restaurer votre visibilité

Que ce soit une suspension simple ou bien une suspension ferme, nous vous recommandons de faire une demande de restauration auprès de Google via le lien suivant.

Suspension simple ? Pourquoi ne pas faire une demande de reprise en main via google maps ?

Dans le cas d’une suspension simple, c’est-à-dire perte de gestion et visibilité sur google maps, il est possible de se déclarer propriétaire, suivre les démarches, et reprendre la gestion. Cependant nous ne vous conseillons pas de faire ceci. En réalité, vous risquez de perdre tous les paramétrages, les photos, les posts et les réponses aux avis des utilisateurs. Vous risquez de perdre l’historique et tous les éléments (comme les photos/vidéos) que vous avez mis. Outre le temps de recréation, vous perdrez une part importante de votre identité.

Contacter le support

La meilleure solution est de contacter le support via le formulaire de remise en ligne de votre fiche Google my Business.

IMPORTANT : il faut impérativement vérifier, avant de déposer votre demande, les différents paramètres en particulier :

  • Nom de l’entreprise (dénomination juridique et nom commercial)
  • Catégorie
  • Adresse et/ou zone desservies

Nous vous invitons à suivre les étapes suivantes :

Brève histoire des annuaires en ligne

Il est loin le temps ancien des années 2000 où le référencement sur les moteurs de recherche était simple. La concurrence était beaucoup moins importante et le numérique en était encore à ses balbutiements. Par conséquent, très peu de professionnels avaient un site Internet.

Les annuaires professionnels n’existaient presque pas. Nombreux sont ceux n’ayant pas réussi à suivre la course au stockage de données. De plus, les sites Internet étaient longs et coûteux à réaliser. Ainsi, la place était libre pour tout nouvel entrant. Il suffisait d’avoir un site pour être directement visible.

Comment les annuaires sont-ils arrivés sur nos ordinateurs ?

Les annuaires en ligne sont apparus aux USA et en France lors de leur début. La première version française fut créée à Saint-Malo dans les années 80. La démocratisation des ordinateurs principalement destinés à l’usage militaire a permis d’enclencher une nouvelle tendance. Cependant, il aura fallu attendre près de 20 ans pour que celui-ci devienne accessible aux particuliers à l’aide de logiciels.

Les annuaires de l’époque avaient pour vocation principale de quantifier les données, qualifiées, calibrées et ordonnées. Il s’est avéré que la hiérarchisation des données et le classement étaient impossibles. Le nombre grandissant de nouveaux sites Internet et la profusion de nouvelles données rendaient cet exercice difficile.

Google : l’un des premiers annuaires aux mondes :

Alors il a fallu trouver une solution, après l’arrivée d’Altavista et Yahoo, Google a pris la tête de la course en comprenant que mettre en avant des professionnels contre une rémunération représentait une formidable opportunité. Cette réflexion permit à la société de posséder le monopole en tant que plus grand annuaire à l’heure actuelle, l’inscrivant comme l’un des GAFAM.

En somme, Google organisait et classait les sites en fonction du nombre de liens pointant vers ces mêmes sites : les backlinks. Ainsi donc sont apparus les annuaires notamment professionnels, généralistes et thématiques.

Quelques annuaires thématiques :

Quelques annuaires généralistes :

À l’heure actuelle, plusieurs annuaires sont indexés au sein de divers moteurs de recherche à travers le monde, bien plus que de simples liens, ceux-ci permettent à des petites entreprises de faire leur apparition au sein de l’univers du numérique.